L'Ascension à St-Maurice-L'Exil

En parallèle aux deux premiers articles concernant cette Ascension 2017, voici le troisième et dernier volet dans lequel le duo Lolo et Malik nous font part de leur micro-session. 

Direction St-Maurice-L'Exil, spot que nous commençons à plutôt bien connaître depuis quelques années. 

L'objectif de la sortie est bien évidemment la capture d'un ou plusieurs silures en favorisant une approche furtive tant ils sont pêchés sur cette zone. 

C'est donc échosondeur éteint, clonk à la maison et ancre flottante en guise de moteur électrique que nos deux pêcheurs parcourent le fleuve à la recherche d'un beau sujet.


Notre cher ami a laissé ses truites tranquilles pour une fois, ce n'est pas rien !


Le Rhône et ses immenses péniches... Toujours impressionnant. 


La traque au mort manié en dérive s'accorde parfaitement avec cette méthode de prospection du fleuve. D'ailleurs, Malik ne traînera pas avant d'avoir la première touche ! 


Piqué tout au bord...


Un premier pour lancer la journée, certes pas immense mais poisson quand même comme dirait Romain !


Lolo
en capitaine du séjour, une première pour lui en fleuve et également une première pour le cap400 !

 

Deuxième touche pour Malik, plus joli et on remarque que ces sujets sont toujours aussi gourmands quand on compare la taille de l'appât à la taille du poisson ! 

 

Temps magnifique, un poisson sympa et un beau sourire, que demander de plus quand on est sur l'eau !


Allez hop, reviens dans deux mètres, ça va être sympa je te promets !


Une première journée qui se termine, contact pris avec l'équipe de l'Yonne pour comparer les résultats, l'annonce n'est pas une surprise, les silures sont probablement en fraie ! 

Pas grave, motivés comme toujours, le coup du soir sera tenté depuis la rive ! 


Belle soirée en perspective, la météo est tout simplement parfaite !


Et comme d'habitude, un cadre exceptionnel au coucher du soleil...



Retour sur l'eau le lendemain et afin d'en avoir le coeur net, il est temps d'aller voir en bordure ce qu'il se passe... Et bingo, tous les silures sont là... à travers les herbiers !


Un sujet déjà bien marqué...


Certains sont à peine visibles bien camouflés à travers la végétation dense tandis que d'autres apparaissent au grand jour. 


De belles carpes sont également présentes !


En voyant tout cela, la décision est rapidement prise, nos chers amis reprennent la route du retour afin de laisser les poissons se reproduire tranquillement. Beau geste, il faudrait que davantage de pêcheurs pensent ainsi ! 

Une partie qui n'aura donc pas été flamboyante mais remplie de belles images ! La prochaine sera meilleure à n'en pas douter.

Adri