Printemps 2018

Peu de chose à se mettre sous la dent en ce printemps 2018, ce sont les pêches "annexes" qui donneront le plus de résultats ! A lire dans un nouvel article prochainement qui sera écrit par Kekou, pourquoi se casser la tête et passer beaucoup de temps à traquer telle ou telle espèce quand ça n'est pas le bon moment ? Optimisons notre temps, sortons des sentiers traditionnels et partons à la découverte d'autres techniques, d'autres lieux et d'autres sensations !

Mais bonne nouvelle, la bise et le vent ont passablement brassé notre cher Lac de Neuchâtel et nous pouvons le dire, le condensé commence maintenant et ne s'arrêtera pas avant la fin octobre début novembre !

En attendant la suite ces prochains jours, voici les quelques prises de ce printemps 2018 difficile. Il y en a évidemment eu bien d'autres mais rien d'époustouflant pour le moment !

Gillou et un joli brochet pour l'ouverture au Lac de Bienne 

Au milieu des poissons de tailles modestes, nous réussissons par moment à déclencher de plus gros poissons mais ce n'est pas une masse à faire et toujours rien ne dépassant le mètre !


Un invité surprise en bordure pris très tôt le matin !


Et un magnifique pour Nath sur Neuchâtel ! Elle fera encore mieux quelques jours plus tard à Annecy avec un poisson presque métré !


Non ce n'est pas une nasse sur ce coup ! Belle touche, belle chandelle et belle mise au sec pour Tania


Les brochets ne donnant toujours pas satisfaction, un petit tour aux perches s'impose. Ici, une belle extirpée des herbiers en carolina !


Même si de notre côté ce n'est pas encore ça, il faut souligner que bien d'autres pêcheurs s'en sortent extrêmement bien durant cette période. Il s'agit des pêcheurs à la traîne. Les poissons se trouvant plein lac et éparpillés pour la plupart, "les traîneurs" réussissent de magnifiques pêches en pleine eau ! 

Alors on se pose la question : pourquoi ne serait-il pas possible d'attaquer ces prédateurs à la canne ? La réponse est simple : c'est tout à fait réalisable ! L'aide du sondeur est précieuse pour ne pas dire vitale dans cette approche. Et même si la méthode n'est pas simple et peu rentable en terme purement temporel, le côté qualitatif vous fera oublier toutes ces heures passées à traquer les gros sujets ! Il y a réellement de belles choses à faire, ayer un mental d'acier, ne lâchez rien, ça finit toujours par payer ! 


A très vite,

Adri