Camarge Fishing 2016 !

Retour sur une semaine assez épique en Camargue, je crois qu'on peut le dire, il nous sera tout arrivé ! Nous partons à cinq soit Kevin, Coralie, Nath, Manu et moi. Au programme, guidage en Méditerranée pour la pêche du thon rouge avec Franck et Jacques, pêches sur le Rhône pour le silure et détente aux Sainte-Maries-de-la-Mer !

Tout s'est bien déroulé pour le voyage aller et nous arrivons aux Saintes dans une petite maison au centre du village très sympa et parfaitement située. Bien installés, nous ne perdrons pas de temps avant de sortir les cannes. Tout est prêt, le terrain de jeu est vaste et l'objectif numéro 1 est de faire quelques vifs pour les sorties futures sur le Rhône.

Nous avions un plan A infaillible en théorie et un plan B de secours qui nous avait plutôt bien réussi auparavant. Je l'annonce d'entrée de jeu, il aurait fallu un plan C. Le plan A était de faire quelques chevesnes et perches aux petits leurres de surface comme nous avions l'habitude de le faire sur le Rhône en général. Hors dans le sud, il s'agit de deux espèces très peu représentées sur le fleuve. Super ! Le plan B traditionnel était de faire les vifs à l'anglaise dans les nombreux petits canaux qui sillonnent toute la Camargue. Encore une fois, nous peinons à prendre quelques poissons par-ci, par-là... Heureusement, nous avons tout de même des poissons morts et des vers pour les premières journées. Nous tenterons ensuite de faire quelques vivants à la méthode Jean-Claude au feeder, dans le Rhône directement. 

Nous reviendrons plus tard sur la pêche du silure, une des deux voitures tombe en panne (celle qui tirait le bateau évidemment), les ennuis se poursuivent et c'est les nombreux téléphones qui se succèdent afin de trouver une solution pour le retour en Suisse ! Merci à Kevin de nous avoir prêter son véhicule au passage pour le reste de la semaine sinon nous étions tout simplement foutus...

Place à la pêche et aux choses positives ! Il en faudra plus pour assombrir le mental des troupes ! Et pour se faire, rien de mieux qu'une belle journée en mer à se casser le dos et les reins sur de jolis thons ! 

5h00, direction les bords du Petit-Rhône où nous attendent Franck et Jacques pour le départ. Franck ne pouvant se libérer avec son second travail, c'est Jacques qui aura toutes les commandes en mains ! 

Première surprise, on dirait bien qu'ils ont réalisé un de leurs rêves puisque le fameux Boston Whaler dont ils nous parlaient tant il y a deux ans est à présent devant nos yeux !

 

Plus fiable est-ce possible ? 

 

On prépare les lignes. La méthode est relativement simple, il s'agit de la pêche au broumé. Cette technique consiste à laisser une trace continue d'appâts broyés dans le sillage du bateau lors d'une dérive choisie préalablement en fonction des vents et des courants. Le positionnement du bateau est donc très important et précis afin que les lignes déposées autour et derrière l'embarcation pêchent le plus naturellement possible ! 

 

Il s'agit donc d'une pêche d'attente globalement tout en remontant les lignes de temps à autre et donner un certain mouvement aux appâts armés. Une chose à noter, le départ est d'une violence sans précédent ! Il n'est pas rare que certains thons prennent plusieurs centaines de mètres de ligne à la suite d'une touche !

En parlant de touche, voici la première et c'est Nath qui s'y colle ! Jacques devra même allumer le moteur et suivre le poisson car ce dernier vide le moulin à grande vitesse !

 

Comme d'habitude, le poisson passera entre les mains de chacun plusieurs fois !

 

Nous demanderons même à Jacques de participer afin de nous soulager un peu !!

 

Le poisson arrive sous le bateau, on dirait bien qu'on tient un très joli sujet !

 

Dans le salabre et hop quelques photos ! Ca nous avait manqué !

 

Toute l'équipe batailleuse !


Remise à l'eau, retour sur le point GPS de notre trace et tout ce petit monde s'active pour remettre les lignes à l'eau rapidement ! 

Il est temps de manger un petit quelque chose et comme souvent, c'est à ce moment-là que la touche arrive.....

Cora au treuillage, les esprits mal tournés verront à quel pointe, euh point, Kevin est un homme attentionné !

 

Et au tour de Kekou qui lui mettra la vie dure ! 

 

Vue la tronche que tire Nath, je crois que c'était le moment juste avant la cassée de gueule ! 

 

Et Jacques pour les derniers moments chauds avant la mise dans le salabre. 


Un poisson plus petit que le précédent mais qui nous aura tout de même bien malmené !


Voilà, fin d'une magnifique journée qui s'est déroulée à la perfection ! Merci beaucoup à Jacques pour son guidage pleinement réussi et également à Franck pour l'organisation !

On reviendra c'est certain et en attendant, j'invite les intéressés à visiter leur site et se laisser tenter par une belle sortie en Mer des plus sportives ! Par ici
 

Place à la partie Rhône à présent pour un poisson que nous connaissons un peu mieux, avec lequel nous adorons jouer et surtout celui qui hante nos esprits constamment ! On le sait d'avance, n'étant pas des pêcheurs locaux, nous nous débrouillerons avec un minimum de connaissance pour tenter de capturer un ou deux sujets sur ces secteurs mythiques qui ont fait la réputation de la Camargue

Comme dit précédemment, l'opération vifs n'étant pas des plus aisée, nous revoilà à la recherche de quelques brèmes, gardons ou autre au feeder directement dans le fleuve. 


Nous prenons quelques poissons intéressants qui nous garantissent de bonnes dérives et qui sait, plusieurs poissons au rendez-vous avec un peu de chance. Dans tous les cas, le secteur est splendide, le vent si souvent présent dans le sud nous laisse passablement tranquille et l'animation autour de nous est à son plein. Les carpes sautent, les silures remontent sous nos yeux à quelques mètres du bateau et les sangliers nous prouvent qu'ils sont d'excellents nageurs !


C'est au poisson mort manié que j'aurai une première jolie touche suivie d'une décroche malheureusement.. Un poisson de taille tout à fait correcte qui nous donne confiance pour la suite. Et quelques heures plus tard, après un long calme où rien ne s'est passé, c'est une nouvelle touche au manié ! Cette fois-ci le poisson semble bien croché et me voilà plongé dans un combat des plus intenses. 

20 minutes de bataille et le voilà ! 


Un vrai beau du Grand Rhône !


Avec mon cher ami Manu

 

Pas léger le moustachu... 


Nous ne ferrons rien de plus durant cette journée et c'est au Muscat que nous fêterons cette prise à notre rentrée ! Et comme nous sommes toujours en éternelle galère de poissons vivants, nous revoilà un peu plus tard pour une nouvelle tentative dans un petit canal proche des Saintes-Maries. Nous changeons radicalement de technique en observant un petit jeune de la région qui semble enchaîner les beaux poissons ! Et le changement de résultat fut immédiat.... Seul problème, ces vifs-là sont démesurés !


Par contre niveau sensation, sur de petites cannes, ça envoie !


Certains pêcheurs auraient sans soute osé les utiliser comme appâts mais pour nous c'était tout de même trop... Le côté raisonnable aura pris le dessus et nous pêcherons de la même manière le jour suivant. A savoir toujours au mort manié.

Nous retournons sur la même dérive que la vielle où nous avions vu quelques spécimens intéressants au sondeur et en milieu d'après-midi, les émotions seront pour Nath ! La touche de ce poisson reste encore un mystère aujourd'hui puisqu'elle semblait crochée au fond dans un obstacle avant que le combat ne démarre... Etrange mais il est bel et bien là !  

Bataille, échouage, arrachage de maillot de bain au passage et immersion dans les sédiments au bord du fleuve, Nath nous battra son record avec cette jolie prise !


Comme toujours un poisson de team avant tout ou l'on en oublie le côté individuel à la première seconde. 


Pour Manu, la chance n'a pas été de son côté pour cette session malgré qu'il en soit passé tout tout proche ! Mais il paraît qu'une prochaine sortie est prévue pour début novembre... Un revanche à prendre et de nouveaux moments sur l'eau en perspective pour espérer encore faire de belles captures !

A tout bientôt.

Adri